Une majesté au goût d'infini

En ralenti extrême, les hautes vagues océaniques sont d’une beauté à perdre le souffle.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible