The Marina Experiment

Émouvante et dérangeante histoire que celle de Marina Lutz, dont le père obsessionnel l’a toute son enfance photographié, filmé et enregistré presque en permanence. Il en reste plus de 10 000 clichés et des kilomètres de films Super 8 et de bandes audio exclusivement d’elle. Elle en a fait un court-métrage qui a remportée de nombreux prix à travers le monde. Pour ceux qui n’ont pas le courage ou le temps d’affronter ces 18 minutes, voici une bande-annonce de 3 minutes qui est aussi forte.

Il est important de préciser que Marina Lutz n’a pas été victime d’abus sexuel, mais elle s’est néanmoins sentie toute son enfance comme sous l’œil d’un microscope. Elle s’en explique ici : en américain. Il existe aussi un site sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible