Renaissance presque instantanée

Les films Polaroïd ne sont pas morts. Une entreprise hollandaise a racheté la dernière usine de pellicules Polaroïd pour reprendre la fabrication des célèbres supports instantanés. Récit d’une mission impossible (sous-titre anglais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible