On a toujours besoin d'un mur blanc à portée de Flash

Avec un Flash cobra et un mur blanc, le photographe Marc Wallace montre comment produire la plus douce des lumières. En américain.

Sur le même sujet voir aussi cette vidéo un peu longuette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible