Nikon en surchauffe

Pendant des années, Nikon a nié l’existence d’un problème de surchauffe avec son Flash SB-900. Ce, jusqu’à la sortie de son successeur, le SB SB-910, annoncé justement comme le remède à toute surchauffe. Ce comparatif vidéo montre clairement la différence.
 

 

Intéressant aussi de comparer le SB-900 et son petit frère moins puissant le SB-700 sous cet angle de la surchauffe.
Quelques trucs pour éviter la surchauffe et donc la coupure automatique du SB-900 :
– Ne pas l’utiliser à pleine puissance (si possible !)
– Ne pas mettre de piles à l’intérieur ! Les piles sont en elle-même une source de chaleur (utilisez un chargeur externe à 8 piles AA, Nikon ou un clone asiatique qu’on trouve à vil prix sur eBay)
– Le mécanisme de coupure auto se désactive dans les menus (mais il faut faire attention, trop sollicité, un Flash cobra peut fondre…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible