Montage sur la pulsation

C’est un classique du montage vidéo consistant à caler les changements de plan sur le rythme, mais pour un pro comme John Hess, cela fonctionne mieux si la vidéo change une image (frame) en avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible