Mémoires en gruyère

La mémoire humaine peut être capricieuse. Parfois, il ne reste que des lambeaux, des impressions et pas mal de trous. Le réalisateur Eric Epstein en propose une illustration visuelle et musicale très convaincante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible