L'esclavage n'est pas mort

La photographe activiste Lisa Kristine s’emploie à le documenter à travers le monde. Elle explique sa démarche en américain.

Voir aussi.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible