Le clip musical le plus zen de l'histoire

Le choral du veilleur de Bach dans une interprétation et une mise en scène ahurissantes : ce rubato subtil, ces gammes descendantes, ce toucher cristallin, perlé, et surtout cette incroyable atmosphère boisée, quasiment organique, touffue et limpide à la fois. À placer d’entrée dans les cîmes du du palmarès. Cependant, c’est une pub et tout en prêchant la préservation des forêts, elle vante les mérites d’un téléphone en bois ! Pour paraphraser le célèbre philosophe René Gosciny, ils sont fous ces japonais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible