Hommage à Eva Besnyö au Jeu de Paume

Cent vingt clichés de la grande dame de la photographie hongroise composent la première grande exposition en France de cette artiste engagée, moins connue que ses compatriotes Robert Capa et André Kertész. Ballottée par l’Histoire de Budapest à Amsterdam, en passant par Berlin, héritière de la photographie humaniste, elle laisse dans chaque ville des reportages marqués par les manifestations de rue et les surprises du quotidien.

Eva Besnyö, 1910-2003 : l’image sensible. Du 22 Mai au 23 Septembre 2012 au Jeu de Paume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible