Ferrotype à l'américaine

Après une tragédie personnelle, le photographe Harry Taylor se découvre une passion pour une technique photographique vieille de 150 ans. En américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible