Ferrotype à l'américaine

Après une tragédie personnelle, le photographe Harry Taylor se découvre une passion pour une technique photographique vieille de 150 ans. En américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible