Explosions à 20 000 images/seconde

Le ralenti extrême une fois de plus au service de la science.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible