Défense et illustration du 5D MK III

Beaucoup d’enthousiastes du 5D Mark II ont été déçus par son récent successeur. Le cinéaste Philip Bloom n’y a pas échappé, avant de comprendre son erreur…

En effet, encore récemment, le site EOSHD démontrait qu’un Panasonic GH2 offrait une netteté supérieure. Philip Bloom en convient d’ailleurs mais constate que le Mark III a résolu les problèmes de moirés et d’aliasing (pixellisation) de son prédécesseur. Du coup, il tente d’augmenter la netteté dans Premiere et obtient à sa surprise un résultat excellent (alors que sur le Mark II, cela ne faisait qu’accentuer les défauts).
Par ailleurs, le Mark III est bien meilleur en basse lumière et il offre enfin un son de qualité. Première déception passée, Bloom conclut que le Mark III apporte des améliorations déterminantes. Il déplore quand même l’absence d’une sortie du flux vidéo brut via HDMI comme les Nikon D4 et D800.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible