Dans le cadre d'Otto Preminger

Le cinéaste Nicolas Saada analyse le sens du cadre d’un maître du cinéma américain dont la rétrospective se termine dans 4 jours à la cinémathèque de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible