Ballade dans Buenos Aires avec Jorge Luis Borges

« Les poètes comme les aveugles peuvent voir dans les ténèbres » écrivait Borges. Il fut les deux. Cet envoûtant court métrage filmé avec un Canon 5D Mark II lui rend hommage en suivant ses pas à travers la ville qui l’a vu naître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible