Andrea Eichenberger, photographe, lauréate du Prix UPP 2012

Elle vit et travaille entre Paris et Florianópolis, au Brésil. Après une thèse en anthropologie et un passage à l’Efet, elle se lance dans un post-doctorat en photographie à la Sorbonne. « (in)Sécurité » nous plonge dans la vie quotidienne de son Brésil natal – une série documentaire qui invite à réfléchir aux systèmes de protection des villes contemporaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désolé, cette action n'est pas possible