Accueil » Effets spéciaux »:

La non-retouche
devient un argument commercial

décembre 3, 2016 Effets spéciaux Pas de Commentaires

Cette année, le calendrier Pirelli a fait de l’absence de post-traitement avec Photoshop un argument marketing. L’année prochaine, ce serait pas mal d’interdire le maquillage, les lumières artificielles, et si le photographe se faisait attacher les deux mains dans le dos… Voir la vidéo du tournage en version longue.

Commenter cet article:







Sur Twitter

Sur Facebook

3 règles pour construire son identité de photographe

Invité par le photographe de célébrité Chase Jarvis, Benjamin von Wong livre les clés de sa réussite comme photographe professionnel.
... Voir plusVoir moins

1 jour (publication)  ·  

Éclairer une voiture de sport avec un seul flash cobra

Avec la technique du flash painting et un cobra dans une striplight, tout est possible au prix d'une recomposition des différentes expositions dans Photoshop.
... Voir plusVoir moins

1 jour (publication)  ·  

Techniques de portraits abstraits

Mini-atelier avec le photographe Daniel Norton qui détaille ses techniques favorites pour ajouter des éléments abstraits dans ses compositions de portraits.
... Voir plusVoir moins

1 jour (publication)  ·  

Une photo de Paris provoque l'hilarité des Twittos

pic.twitter.com/uuX1QqkuI6
Du coup, les internautes rivalisent de créativité pour dynamiter les clichés :
https://twitter.com/Iberesia1992/status/932371467530129408/photo/1
https://twitter.com/Chafcouloff/status/932207054185553920/photo/1
https://twitter.com/lemonade1328/status/932357790194192384/photo/1
https://twitter.com/Damronisreal/status/932623534068822016/photo/1
... Voir plusVoir moins

1 jour (publication)  ·  

pub